L’année dernière, Bryan Coquard, le talentueux coureur français, inscrivait son nom au palmarès de notre épreuve, quelques jours avant de réaliser un magnifique Tour de France, passant tout près de décrocher une victoire. La victoire du « Coq », après celle en 2015 d’un autre talent du cyclisme français, Anthony Turgis, confirme plus que jamais la renommée des Boucles de la Mayenne.

Professionnelle dès 2003, puis admise en catégorie 2.1 UCI en 2014, avec la possibilité d’accueillir des équipes évoluant en World Tour, notre épreuve n’a jamais cessé d’évoluer dans la hiérarchie du calendrier cycliste international. Cette ascension, on la doit aux bénévoles qui ne comptent pas leur temps et font valoir leurs compétences, sans jamais se départir de leur convivialité, ciment de notre épreuve, mais aussi à nos fidèles et nombreux partenaires privés et publics qui voient dans les « Boucles », une merveilleuse opportunité de communiquer et d’associer leur image à notre belle et grande fête du vélo.

Chaque année, nous mettons tout en œuvre pour améliorer l’organisation. Cela concerne aussi bien l’accueil du public, la sécurité des coureurs, la qualité du parcours ou les équipes sélectionnées. Nous avons été ainsi la première course au monde World Tour UCI à proposer des zones ravitaillement sécurisées imaginées par notre parrain et ami, le Mayennais Jacky Durand. Depuis, l’idée fait son chemin et a même été reprise en Belgique, lors de Gand Wevelgem ! En 2016, les spectateurs ont pu profiter d’un écran géant à l’arrivée des étapes pour suivre les derniers kilomètres. Cette initiative sera renouvelée cette année et les images qu’ils verront, des milliers de téléspectateurs en profiteront grâce à la diffusion par la chaîne L’Equipe (jusqu’en 2019), des trois étapes en ligne, soit 6 heures de direct !